Opération A l'école j'y vais autrement. Ecole Stéhélin à Bordeaux©ADEME
Article/Interview

Car à Pattes : un dispositif qui repose sur la motivation des parents

L’association Ceseau est l’un des relais qui aident à la mise en place méthodologique du « Car à pattes » dispositif coordonné par GRAINE Aquitaine et financé par l’ADEME Aquitaine, visant à encourager les plans de déplacements scolaires. Rencontre avec Claire Moras, animatrice au Ceseau.

« Notre rôle consiste à sensibiliser les parents et les acteurs scolaires et périscolaires des écoles élémentaires et maternelles, en présentant le dispositif puis en mobilisant des parents pour porter le projet et encadrer les futures lignes sur le trajet domicile-école. Ensuite, nous travaillons à la mise en place d’une ou plusieurs lignes avec ce petit comité ». Actuellement, 2 lignes accompagnées par le Ceseau fonctionnent à Bordeaux.

Les arguments qui marchent lors de la réunion de présentation ? «  Je mets en avant le gain de temps : plus les parents sont impliqués en tant qu’accompagnateurs plus cela leur libère du temps les jours où ils n’accompagnent pas.  Et, évidemment, la diminution des pollutions aux abords de l’école : l’utilisation de la voiture pour déposer les enfants génère des encombrements, du bruit, du stress, des conséquences négatives en terme de santé (manque d’activité physique) et pose des problèmes de sécurité. » Mais si les différents enjeux liés à l’écomobilité sont plutôt bien perçus, une des difficultés principales reste la mobilisation. Le système repose essentiellement sur la motivation des parents : « Le moment-clé, c’est la rentrée, fait observer Claire Moras, une partie des élèves change d’établissement, il suffit que les parents porteurs du projet ne soient plus là et tout peut s’arrêter. D’où l’importance du rôle de l’école et des associations relais pour assurer le lien ».

Infos sur le dispositif régional : www.surlaroutedelecole.fr