L’équipe EPICENE, nouvel acteur de la recherche sur le cancer et l’environnement

Un nouveau centre de recherche sur la santé des populations, « Bordeaux Population Health », a ouvert ses portes en janvier 2016. Il héberge 11 équipes de recherche labellisées par l’INSERM et l’Université de Bordeaux. Parmi elles, l’équipe EPICENE (EPIdémiologie du Cancer et Expositions Environnementales) a été développée dans la continuité des activités du Laboratoire Santé Travail Environnement et de l’axe Cancer. Aujourd’hui, cette équipe poursuit, au sein du Centre U1219 de l’INSERM et dans un de ses 3 axes principaux de recherche, ses travaux sur l’estimation des expositions aux nuisances de l’environnement.

L’équipe EPICENEEPICENEEPIdémiologie du Cancer et Expositions Environnementales de l’INSERMINSERMInstitut national de la santé et de la recherche médicale développe principalement des recherches sur les relations entre les expositions à des nuisances environnementales et professionnelles et la survenue de cancers. Par des méthodes épidémiologiques et statistiques innovantes, elle étudie la survenue des cancers et le devenir des populations. Dans une approche multidisciplinaire, elle développe des méthodes spécifiques pour la mesure des expositions. Les recherches sont menées à partir d’études développées par l’équipe mais aussi de grandes bases de données (registres de cancers, bases clinico-biologiques, cohorte ElfeElfeEtude Longitudinale Française depuis l'Enfance. Démarrée en 2011, cette étude mobilise plus de  plus de 400 chercheurs français répartis dans 60 laboratoires, autour de plus de 80 projets. Elle est organisée par l'Institut National d'Etudes Démographiques (INED) et l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM). Elle est soutenue par les institutions publiques et par les ministères en charge de la Recherche, de la Santé, de l'Ecologie et du Travail.plus d'informations ici , par exemple), en lien avec des partenaires nationaux et internationaux. L’ensemble de ces travaux est conduit dans un objectif de santé publique, notamment pour orienter des actions de prévention.

Sous la co-direction des Professeurs Simone Mathoulin-Pélissier et Isabelle Baldi, deux axes sont particulièrement développés notamment pour les aspects méthodologiques des mesures d’expositions : les effets délétères des pesticides (notamment en milieu agricole) avec en particulier leur rôle possible dans les cancers : tumeurs cérébrales, sarcomes… ; ainsi que les effets délétères de la pollution et des champs électromagnétiques avec les cancers de tout type.

 

www.bordeaux-population-health.center

www.bordeaux-population-health.center/les-equipes/cancer-environnement-epicene/